2011 Matsumoto, Japon

Scénographie - Le mandarin miraculeux - Festival de Saito Kinen

Le Mandarin Miraculé est un ballet composé par Béla Bartók entre 1918 et 1924, fondé sur une oeuvre de Melchior Lengyel dont la première représentation fut donnée à Cologne en 1926. Immédiatement, un scandale causé, l’a vu interdit de représentation.

L’histoire, basée sur le chaos, ne semble appartenir à aucun lieu ni aucune époque. Une émotion dramatique forte subsistent pourtant incarnant possiblement Eros et Tanatos. 

Afin de traduire dans la scénographie l'essence de ce texte,  le questionnement s'est tourné vers à quoi pourrait bien ressembler concrètement la sombritude ?  De ne délimiter que les commencements et fins d’espaces. 

Un épais tapis noir recouvre la scène depuis le devant de celle-ci jusqu’au fond. Celui-ci ne reflète aucune lumière. Ensuite, le noir et les ombres deviennent les personnages principaux et 60 mannequins noir sont déplacés par 15 danseurs noirs. Plus de 600 m² de tapis sont roulés en forme de cornet et suspendu par 680 points distincts. La forme arrondie transmet une émotion sous haute tension avec une intensité structurelle très forte.

 […] [×]
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture skf_tmm_diagram copy
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_02
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_07
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_05
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_08
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_09
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_06
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_10

Info + Presse

Project information

Statut
Réalisé
Lieu
Matsumoto, Japon
Date
2011
Surface
500 m²
Commission
Privé
Client
Festival de Saito Kinen
Programme
Scénographie pour un ballet

Project team

Architecte
Dorell.Ghotmeh.Tane Architects, Paris
Chef d'orchestre
Ryusuke Numajiri, Tokyo
Chorégraphie
Jo Kanamori, Niigata
Lumière
Masakazu Ito (Ryu, Kyoto) / Jo Kanamori
Costumes
Yuichi Nakashima (artbrut), Osaka
Danseurs
Noism 1, Noism 2
Orchestre
Saito Kinen Orchestra
Scénographie
DGT, Paris
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture skf_tmm_diagram copy
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_02
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_07
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_05
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_08
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_09
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_06
Scénographie - Le Mandarin Miraculeux Lina Ghotmeh — Architecture JP05_10

Your browser does not support the canvas tag.